« Gravity », tout ce que je déteste sauf que j’ai adoré

Un film de cosmonautes, un budget à 12 chiffres, la place à QUATORZE EUROS CINQUANTE, des lunettes 3D,  des numéros de drague lourdingues, les stigmates grandiloquentes du cinéma d’action… Tout ce que je rejette normalement. Gravity prend les clichés un à un, les file en collier et vous les envoie dans la gueule à la…

«Camille redouble»: A voir pour les remords et les regrets

J’adore les films qui n’en ont pas l’air. Que j’ai aimé sans avoir de vrais arguments. Pas de scénario béton dans Camille redouble. Simplement une poésie douce et fantaisiste, à effet immédiat et sans prétention. Camille a 40 ans les cinq premières minutes du film. Comédienne en plein divorce tumultueux, elle enchaine les rôles peu…

Hasta la vista: Ik wil poepen !

[Lars, Philip et Jozef sont trois amis. Le premier est sur fauteuil roulant, atteint d’une maladie incurable. Le deuxième est tétraplégique. Le troisième malvoyant. Pas facile de rencontrer l’amour dans ces conditions, encore moins de le faire. Ils embarquent alors pour l’Espagne espérant avoir leur première relation sexuelle.]   «Quand on a vu Hasta la…

Entre le chagrin et le néant, tu choisis quoi ?

Lorsque l’on vit à Paris, il faut apprendre doucement à gérer ses longues journées de grisailles, qui filent la « sinistrose » aux week-end d’été. J’ai trouvé ma parade : je me fais tous ces films « qu’il faut avoir vu », mais que j’ai raté. Cette après-midi, je me suis fourvoyée devant A bout de souffle, le chef…

La Prima Cosa Bella : « sempre piu »

Quand je suis montée dans le tram après avoir vu La prima cosa bella, je me suis fait deux remarques. La première, les gens sont mornes, pâles, froids. La seconde : mais il y a une histoire touchante en chacun d’eux, en chacun de nous. Deux conclusions simples et simplistes sans doute. En faisant bref,…