Et si on arrêtait de faire passer le pape François pour un révolutionnaire?

papesuperman

En ce jour où des dizaines de milliers de femmes se rassemblent en Europe pour défendre leur droit à interrompre une grossesse quand elles le jugent nécessaire, l’occasion me paraît bien choisie pour faire une mise au point papale.

Qui est François? Ce nouveau pape qui fait la couverture du Times, de Rolling Stones, dépeint cette semaine dans les rues de Rome en super-héros? François est un pape qui présente bien, qui diffère certes de l’archaïsme brutal de ses prédécesseurs, mais ce n’est ni un révolutionnaire, ni un être humain progressiste, ni une figure rock’n’roll. Ce tag, aussi «overcool» soit-il, a plus de chance d’avoir été fait par Christine Boutin que par Alice Nkom. Et si le pape est une bouffé d’air frais, c’est avant tout pour tous les réacs de la planète, qui trouvent en lui un communicant habile et un ton apte à diffuser la bonne parole. Leur bonne parole. Nous, femmes, (mais je pourrais ajouter gays, divorcés, transsexuels…), n’avons rien à attendre de lui.

papevie

Petit rappel des positions du pape François sur les femmes et les homos (je mêle les deux pour leur trait commun, le sexisme):

François est contre l’avortement. Sur le sujet il a déclaré: «La seule pensée que des enfants ne pourront jamais voir la lumière, victimes de l’avortement, me fait horreur». Associant l’IVG à une «culture du déchet», il a officiellement soutenu la «Marche pour la vie» française de fin janvier. Là où il adopte une passivité molle en déclarant «ne pas juger» les homos, il est totalement pro-actif dans son combat pro-life. Il a appelé les gouvernements à assurer «une garantie juridique de l’embryon».

Mieux, il pousse avec vigueur les gynécologues à ne plus pratiquer d’IVG. «Chers amis médecins, vous qui êtes chargés de vous occuper de la vie humaine dans sa phase initiale, rappelez à tous, dans les faits comme avec les paroles, qu’elle est toujours, dans toutes ses phases et à n’importe quel âge, sacrée et de qualité. Et ce n’est pas un langage de foi, c’est un discours de raison et de science. Cet engagement pour la vie exige d’aller à contre-courant, en payant de sa personne.» Aucune équivoque ici.

Pour préciser sa pensée, je peux rappeler aussi que le Vatican a récemment été pointé comme pays freinant les textes internationaux réprimant les violences faites aux femmes, s’opposant entre autres, à ce que des relations sexuelles imposées à une femme par son compagnon soient considérées comme un viol.

Le pape so 2014 so 1940 a au passage répété aux religieuses américaines plaidant pour le sacerdoce féminin, leur rôle de «mères», à la «chasteté féconde» et non de «vieilles filles». Ah oui, et bien sûr «le sacerdoce est réservé aux hommes. C’est une question qui ne se discute pas».

Sur la supposé non-fermeture du pape François au mariage gay et à l’homosexualité en général, les propos pré-pontificat de Jorge Mario Bergoglio ne laissent guère de doute. Il y voyait  «le dessein du Démon, responsable du péché en ce monde, qui cherche sournoisement à détruire l’image de Dieu : un homme, une femme, qui reçoivent le mandat de croître, de se multiplier, et de dominer la terre.»

paperoll

Elle passe toujours aussi bien la Une de Rolling Stones? Est-ce certains médias qui se plantent complètement en le présentant, «icone de la pop culture», «rock’n’roll», «personnalité la mieux habillée», ou est-ce que le cool serait passé du côté des réacs sans qu’on me prévienne? Même si ça me fait mal, je préfère admettre la première solution.

Philippine de Saint Pierre, directrice générale de KTO (télévision catholique) a répondu à La libre Belgique à ce sujet. Elle mentionne «la création d’un “faux pape François”» par des «médias qui sur-interprètent ce que le Pape pourrait dans l’avenir être amené à dire ou faire. Plus précisément, on attend que, sous la bannière de la modernisation, le pape François fasse des choses que certains souhaitent depuis très longtemps dans des domaines concernant la prêtrise, le sacerdoce, l’éthique, qui paraissent aujourd’hui à contretemps de la culture contemporaine. Mais il s’agit là d’une lecture extrêmement superficielle du pape François. Celui-ci invite l’Eglise à être fidèle à l’Evangile et pas à être populaire.»

papespiegel

A la décharge de la sphère médiatique et de l’opinion publique, il faut reconnaître que François est doué. Moulé dans sa posture de séducteur, il prend des selfiesroule en 4Lpartage sa papamobile. Il a une bonne bouille souriante le François. Mais pour le moment, c’est la forme qui l’emporte sur le fond. Sur ce point, c’est le Spiegel, cité par Slate, qui résume le mieux le personnage. «Comme Barack Obama après George W. Bush, Jorge Bergoglio semble prendre la suite de Joseph Ratzinger: comme un homme qui a de l’avenir, qui promet de libérer les gens de la doctrine conservatrice d’un prédécesseur controversé. Ou bien est-ce seulement le ton qui a changé au Saint-Siège —mais pas la substance? Le pape argentin n’a jusqu’à présent pas adouci ou supprimé un seul dogme de sa stricte Église, alors qu’il pourrait le faire seul.»

Je ne dis pas que je suis déçue, je ne dis pas que je m’attendais à mieux. Le pape n’a pas à être cool, le pape n’a pas à envoyer bouler tous les préjugés. Celui-là me semble ouvrir quelques voies intéressantes à bien des égards. Mais ne nous enflammons pas sur sa modernité. Laissons-le à sa place de chef des catholiques. Restons à la nôtre d’observateur méfiant. Une place d’où j’ai parfois l’impression qu’à l’émotionomètre collectif, un chat balancé contre un mur, est plus concernant que les droits des femmes.

papecaca

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s